Myanmar Discovery Travel

Mawlamyine (Moulmein)

Située à environ 8 heures de route au sud de Yangon (300 km), cette charmante petite ville porte un nom mythique Mawlamyine (anciennement Moulmein). Elle est entourée par le fleuve Salouen et bordée de collines aux stupas dorés. Sa situation est l’une des plus belles de la Birmanie.

Le nom Moulmein est littéralement traduit par «œil perdu» parce qu’un roi môn y perdit un de ses yeux. De 1827 en 1852, Moulmein fut la première capitale de la Birmanie sous la colonisation britannique. La ville a été utilisée principalement pour la le commerce du teck et du riz par voie maritime. Mawlamyine a aujourd’hui sombré dans une splendeur déchue qui la rend attachante. Ses couleurs délavées lui donnent un petit désuet mais charmant. C’est là que Rudyard Kipling écrivit son fameux poème «The Road to Mandalay».

Aujourd’hui, Mawlamyine est la troisième plus grande ville de la Birmanie, capitale de l’état Môn et compte à ce jour un peu plus d’un demi-million d’habitants. La majorité d’entre eux sont des Môns. Les minorités ethniques sont composées de Birmans, d’Anglo-Birmans, de Karens, d’Indiens et de Chinois.

Les intérêts touristiques de Maulamyine sont nombreux. Cette ancienne capitale de la Birmanie britannique  semble figée dans le temps : son port animé, ses temples et ses églises n’ont guère changé depuis l’époque coloniale. L’attrait de ce site réside dans le fait qu’il est très peu touristique par rapport à ceux que vous aurez déjà vus. Vous aimerez découvrir les marchés pittoresques, vous promener dans les quartiers commerçants et sur les rives du Salouen pour observer la vie sur le fleuve avec ses nombreux navires et ferrys .

Les environs de Moulmein sont tout aussi intéressants ; les routes tracées au milieu des rizières, flanquées d’immenses palmiers sont de toute beauté. Non loin de là, vous pourrez également découvrir de petites îles tropicales dont Bilu Kyun, « l’île de l’Ogre » situé en face de la ville, dans l’estuaire de Salouen. C’est la plus grande des îles habitées au large de Moulmein avec quelque quatre-vingts villages. Les habitants, des Môns, vivent principalement de l’agriculture et de la pêche. Vous pouvez y découvrir également l’artisanat local tel que la fabrication d’ ardoises d’école, du caoutchouc naturel et de briques.
Cette région et ses habitants d’une authenticité surprenante ne pourront que séduire les voyageurs à la recherche d’une Birmanie authentique.

Un projet de voyage ?
Faites-nous part de vos envies, nous vous répondrons très vite en vous proposant des programmes sur-mesure ! Nos conseils et devis sont gratuits.
Mme Lan DUONG